Réussir son projet IoT : Les clés pour passer le cap

1 Mai 2023 | IoT

Dans le monde en constante évolution de la technologie, les entreprises cherchent sans cesse à rester à la pointe des dernières avancées. Si le Big Data et l’Intelligence Artificielle (IA) ont récemment pris d’assaut le devant de la scène, l’Internet des Objets (IoT) offre aussi un potentiel immense pour les entreprises. Pourtant, la complexité perçue des projets IoT peut susciter des inquiétudes chez les entrepreneurs. 

Dans cet article, nous vous guiderons à travers les étapes essentielles pour surmonter les obstacles dans le déploiement de votre projet IoT, en abordant les freins à maîtriser et les éléments clés à considérer.

C’est quoi un projet IoT ? Comprendre l’internet des objets

Un projet IoT, ou projet lié à l’Internet des Objets, repose sur la création et l’intégration d’objets intelligents et connectés dans divers domaines de la vie quotidienne, de l’industrie à la gestion de l’énergie en passant par les services de santé. Ces projets visent à exploiter les capacités de la connectivité pour collecter des données en temps réel, les analyser et les utiliser pour améliorer des processus, automatiser des tâches ou offrir de nouveaux services.

Innovation et développement d’objets intelligents

Les projets IoT sont souvent des initiatives d’innovation technologique :

  • De nouvelles entreprises entrent sur le marché pour proposer des produits intelligents innovants
  • Les entreprises manufacturières créent de nouveaux business modèles en augmentant les équipements qu’ils produisent.

Ces projets impliquent la conception, le développement et la mise en œuvre d’objets intelligents qui intègrent des capteurs, des logiciels et une connectivité Internet. Ils  peuvent être de toutes tailles, des dispositifs portables aux équipements industriels avancés, et ils sont conçus pour résoudre des problèmes spécifiques ou améliorer des processus existants. Les appareils sont souvent associés à des applications mobiles permettant aux entreprises de proposer ces nouveaux services à leurs clients.

Les objets connectés au service du monitoring énergétique

L’un des cas d’utilisation les plus pertinentes des projets IoT est le monitoring énergétique. Les objets connectés peuvent être utilisés pour surveiller et optimiser la consommation d’énergie dans les bâtiments, les usines et les infrastructures. Par exemple, des capteurs IoT peuvent être installés pour collecter des données sur la température, l’humidité, la luminosité et d’autres paramètres, permettant ainsi de réguler automatiquement les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation pour minimiser la consommation d’énergie tout en maintenant le confort des occupants.

Autre exemple de projet avec les objets IoT connecté : la gestion des process facilitée grâce à l’IoT

Un autre exemple d’application des projets IoT se trouve dans l’industrie, où l’IoT est utilisé pour optimiser la gestion des processus de fabrication. Des capteurs et des dispositifs IoT peuvent être intégrés dans des machines et des équipements industriels pour surveiller leur état de fonctionnement, collecter des données sur la performance et détecter les pannes potentielles. Cette surveillance en temps réel permet aux entreprises de planifier la maintenance préventive, d’augmenter l’efficacité de la production et de réduire les coûts de maintenance. Dopé à l’intelligence artificielle, les industriels peuvent aussi mettre en place une maintenance prédictive pour anticiper les pannes avant même qu’elles ne se produisent.

Comment faire un projet IoT : de l’idée à la réalisation

Pour réussir le déploiement d’un projet IoT, il est essentiel de surmonter plusieurs obstacles. L’Internet des Objets, bien que prometteur, reste encore sous-utilisé. Les entreprises peuvent faire face à un manque de compétences techniques pour concevoir et implémenter des solutions IoT, ainsi qu’à une résistance au changement de la part de leurs employés.

réussir son projet IoT

Les freins à surmonter avant de lancer son appel à projet

A l’heure actuelle l’IoT est loin d’avoir été adopté en masse. En effet, selon l’étude menée par Xerfi en 2021, seulement 10% des entreprises françaises utilisaient déjà l’IoT en 2020. Pourquoi cette technologie a tant de mal à être mise en place ?

De prime abord, les entreprises peuvent rencontrer des difficultés pour adopter l’IoT en raison d’un manque de compétences techniques nécessaires pour concevoir, implémenter et maintenir des solutions IoT. Les employés peuvent rencontrer des difficultés à s’adapter aux nouvelles technologies IoT du fait du manque d’acculturation sur ces technologies, Ces éléments entraînent une résistance face au changement et une adoption ralentie des nouvelles solutions. Il est nécessaire de d’informer , inclure et de mettre en place une culture d’innovation au sein des entreprises qui souhaitent adopter ces technologie pour en favoriser l’adoption par le plus grand nombre au sein de leurs effectifs.

Autres freins majeurs, les inquiétudes sur la sécurité et la confidentialité associés à l’IoT entravent de manière importante l’adoption de l’IoT en entreprise. On pense ici à des risques tels que les cyberattaques et les violations de données sensibles. Les entreprises peuvent également avoir des préoccupations liées à la confidentialité des données collectées par les dispositifs IoT, notamment en ce qui concerne les données personnelles de leurs clients ou employés. Les DSI doivent alors s’assurer que les dispositifs IoT choisis et les solutions logicielles liée soient le plus sécurisées possible et adaptée à leur structure. Pour cela, de nombreux indicateurs sont utiles : les certifications, la localisation des données, l’ouverture et l’interopérabilité des solutions par exemple.

Enfin, de nombreuses entreprises se montrent réticentes à adopter l’IoT en raison des coûts élevés associés à l’achat, à l’installation et à la maintenance des équipements et des logiciels IoT. Les dépenses liées à la formation des employés pour utiliser ces nouvelles technologies sont aussi à prendre en compte dans le calcul de l’investissement. Un investissement non négligeable donc, qu’il est nécessaire rentabiliser et de sécuriser.

Pour autant, l’IoT est une technologie qui offre de nombreux avantages et qui peut permettre aux entreprises de se démarquer de la concurrence et de rester compétitifs sur leurs marchés.

Maintenant que vous connaissez ces freins, vous pouvez les maîtriser pour favoriser la réussite de votre projet IoT.

Quels sont les  enjeux à relever pour mener à bien son projet IoT ?

Pour mener à bien un projet IoT, plusieurs enjeux clés doivent être pris en considération. Chez dDruid, nous avons identifié trois points majeurs qui ne doivent pas être sous-estimés.

1. Un projet IoT va au-delà du choix technologique : La transition vers l’Internet des objets ne se résume pas à une simple décision technologique. Il s’agit d’une décision stratégique qui impacte l’ensemble des acteurs de l’entreprise. Ces projets sont souvent de longue durée et impliquent de multiples équipes. Il est donc essentiel de mettre en place une gestion du changement efficace au sein des équipes pour que tous comprennent l’intérêt de l’IoT et les raisons de son intégration dans l’entreprise.

2. Adopter une réflexion globale dans sa stratégie IoT : Passer à l’IoT représente un investissement significatif. Pour maximiser les chances de réussite, l’entreprise doit donc réfléchir de manière globale, et tenter de ne pas siloter le déploiement de chaque projet IoT. Elle doit définir précisément ce qu’elle attend de l’Internet des objets et envisager dès les premières étapes du projet le retour sur investissement (ROI) escompté.

3. Intégrer l’IoT à sa vision long terme : Garder une vision à long terme est essentiel pour prendre des décisions stratégiques judicieuses en matière de technologies et de partenaires. Les technologies IoT sélectionnées doivent pouvoir s’intégrer parfaitement à l’environnement informatique existant de l’entreprise. Cette intégration en douceur est cruciale pour assurer une adoption fluide de la solution par les utilisateurs finaux.

En considérant ces trois aspects, les entreprises peuvent mieux préparer et exécuter leurs projets IoT, en maximisant leurs chances de succès et en minimisant les obstacles potentiels.

vers une adoption réussie de l'IoT

Les 3 étapes clés d’un projet réussi

Pour assurer le succès de l’implémentation d’une solution IoT, certaines étapes clés doivent être suivies. Ces étapes – Écouter les Utilisateurs, Vérifier la Faisabilité, et Anticiper l’Industrialisation – jouent un rôle fondamental et préparent le déploiement à grande échelle pour une transition en douceur.

Etape clé n° 1 : Écouter les Utilisateurs pour Impliquer les acteurs clés

L’adoption d’une solution IoT dépend en grande partie de l’acceptation par les utilisateurs finaux. Initiez le dialogue avec eux pour comprendre leurs besoins, défis, et attentes, afin de définir les objectifs du projet. Utilisez ensuite leurs retours pour guider la conception de la solution IoT et garantir une expérience utilisateur fluide. Assurez-vous également de leur fournir une formation adéquate et un support technique efficace pour résoudre rapidement les problèmes. Enfin, maintenez une communication continue pour recueillir leurs commentaires en vue d’améliorations constantes.

Etape clé n° 2 : Vérifier la faisabilité de l’ensemble de son projet

Cela commence par la clarification des besoins du projet, y compris les objectifs, les contraintes budgétaires, les échéances, et les attentes des parties prenantes. Ensuite, une analyse de faisabilité technique doit être effectuée pour évaluer la disponibilité et l’adéquation de la technologie requise, tout en prenant en compte les choix de partenaires, fournisseurs, et plateformes IoT conformes à la stratégie à long terme de l’entreprise.

Avec dDruid, vous limitez les risques liés à votre projet IoT grâce à notre plateforme IoT qui permet de créer vos applications IoT personnalisées en quelques clics seulement : des coûts limités et un time to market de votre solution réduit.

Une analyse coût-bénéfice solide est également cruciale pour évaluer la viabilité financière du projet, tandis que la gestion des risques implique l’identification et l’atténuation des risques techniques, financiers, de sécurité, et de conformité réglementaire.

💡 Vous doutez encore ? La réalisation d’un POC peut être la bonne solution pour valider la faisabilité technique de la solution IoT et minimiser les risques.

Etape clé n° 3 : Anticiper l’industrialisation et préparer le déploiement en douceur

L’industrialisation marque la transition du projet IoT vers une utilisation à plus grande échelle. Penser cette étape dès le début de votre projet permettra d’anticiper tout point bloquant. Prévoyez le planning de déploiement avec des tests à grande échelle pour valider la performance de la solution dans des conditions réelles avant le déploiement complet.

Assurez vous aussi de choisir une solution scalable et évolutive, pour qu’elle puisse s’adapter aux nouveaux besoins et à une augmentation du nombre d’utilisateurs ou de dispositifs IoT.

Vous avez à présent toutes les grandes lignes pour mener à bien vos projets IoT professionnels. Il ne tient plus qu’à vous de bénéficier pleinement de tous les avantages de l’IoT: amélioration de l’efficacité opérationnelle, réduction des coûts, augmentation de la qualité des produits et services, création de nouvelles opportunités de revenus ou encore amélioration de l’expérience client.

Sur le thème IoT

Comment fonctionne un objet connecté ?

Les objets connectés ont pris d'assaut notre quotidien. Ces appareils apportent des innovations dans tous les secteurs d'activité et ont chamboulé notre façon de travailler. Mais savez-vous comment fonctionnent réellement ces technologies ? Suivez ce guide pour...

contactez-dDruid

Vous voulez transformer votre entreprise grâce à l’IoT?

Nous avons la solution personnalisée qu’il vous faut. Parlez à notre équipe d’experts dès maintenant pour en savoir plus.